Production et consommation d’énergie frigorifique dans la filière viande : Intérêt technico-économique de solutions d’amélioration de la production-consommation d’énergie frigorifique en abattage-découpe-transformation de viandes bovines 

La production et consommation d’énergie frigorifique représentent un coût de plus en plus important pour les industriels de la filière viande. A lui seul, le secteur agroalimentaire est responsable de 57% de la consommation industrielle nationale d’électricité consacrée à la production de froid et le secteur des viandes et produits carnés en est l’un des premiers consommateurs. L’évolution du contexte économique d’accès à l’énergie mais aussi les limites de l’efficacité énergétique des systèmes disponibles actuels justifient de s’interroger sur les possibilités d’améliorations techniques et économiques de la production de froid. En effet, la production et l’application du froid mobilisent une part importante des investissements nécessaires en abattage – découpe – transformation des viandes. L’étude réalisée par l’ADIV et financée par INTERBEV a permis, après un état des lieux technique, de hiérarchiser l’intérêt, en termes d’économies possibles, de différentes pistes d’amélioration de la production – utilisation du froid en abattage – découpe – transformation, en tenant compte du contexte prévisible d’évolution du coût de l’énergie.